Prendre du recul…

 Tout est dans la formulation…

Ne pas mettre à jour mon site pendant plus d’un an… comment ai-je pu faire une chose pareille ?

je ne me suis pas rendu compte tout de suite que le temps avait filé, mais vers la fin 2013, j’ai cliqué sur mon site et j’ai vu  et je me suis dit « il faut que tu mettes ton site à jour… »

Et voilà pour l’injonction ! Quand ça commence par « il faut que… » en général pas grand chose ne bouge !

et puis en tout début d’année 2014, j’y suis retournée, et là  je me suis dit  » quelle honte, que vont penser les personnes qui utilisent ce média là pour te découvrir ? »

Et la honte non plus n’est pas un moteur suffisant…

et ce matin, une impulsion, une envie de me reconnecter à un monde que je ne connais pas encore, et ces quelques lignes !

je réactive ma résolution de départ  – une news ou un article ou un témoignage par trimestre sur le site –

J’ai pris du recul, et j’ai aussi pris la résolution d’être  » à jour « , et même pas eu besoin d’un coach pour ça !

à bientôt pour de nouveaux témoignages

READY FOR A NEW LIFE IN PROVENCE ?

READY FOR A NEW LIFE IN PROVENCE ?

MAXIMIZE YOUR TIME AND RESULTS AS AN EXPATRIATE EXECUTIVE OR EXPATRIATE PARTNER !

Call now for a free appointment to see how you can improve your life in Provence and make it a success with a professional bilingual coach

Expatriates often face the challenge of getting things done in less time than they would if they were at home.
Understanding a new culture, a new environnement, aquiring new possiblities of finding your way around and having an appropriate network takes time. it takes even longer in a foreign country !

whether you already have a job and want to accelerate your results, or you are still looking for a job and will use this period to make a career review, working and partnering with someone who understands and is at ease with both the french and anglo-saxon culture will help.
Learn how to make the right connections with a native partner.

By making a collaborative partnership with Béatrice MELIN, Professional Certified Coach by ICF (www.coachfederation.org) you will facilitate and maximise your results.

After spending over 20 years working as an executive in the tourism industry, most of her travelling being in South East Asia and North Africa, she decided to change her life and career.

A career review and skills assesment helped her choose what she wanted to do next and she went back to University  for a Master’s Degree for consulting in 2005 (DESS Conseil Expert à la Petite Entreprise – CNAM)
She launched her own company Alidade in 2004 – an alidade is the vertical part of the compass on a boat- and trained as a professional coach with Alain Cardon MCC (Metasystème) in french and English, she trained in Transactionnal Analysis (AT101) and holds a CEU in Sophrology (Certificat Etudes Universitaires Faculté de La Timone)

Very active among the International Coach Federation (over 18 000 members over 100+ countries) and past president for the Provence Chapter, she believes in professional and personnal developement as a double key to success and life balance.
She also believes in mentoring and co-constructing with others.

Today, Alidade is a coaching company whose core competency is the development of « entrepreneurship » at large : for business owners and executives of course, but also personal coaching for people who want to be entrepreneurs of their own life.

If you are interested, please call 00.33.6.12.05.75.08

Formation de cadres dans le cadre du CNAM

Formation au management de proximité, pour des managers en recherche d’emploi dans le cadre du dispositif du CNAM : Activités Nouvelles / Nouvelles Compétences.

un accompagnement sur deux mois : une première journée pour poser les fondamentaux du management de proximité, les outils faciles à utiliser dans le cadre de la gestion de leur projet, puis un mois pour expérimenter sur le terrain. Et enfin, une deuxième journée pour partager ce qui a bien fonctionné et le rendre durable, ou échanger sur les difficultés rencontrées.

Ce dispositif a pour double but d’aider les PME de la région PACA à se développer et de permettre l’insertion en entreprises de cadres en recherche d’emploi. Renseignements complets sur le site du CNAM PACA

cliquez ici pour en savoir plus, que vous soyez demandeur d’emploi, dirigeant d’une PME en région PACA, ce dispositif soutenu par la Région et de nombreux autres partenaires peut vous intéresser.

Ce dispositif s’appelle aujourd’hui ARDAN

Développer une activité nouvelle dans des petites et moyennes entreprises ou associations par la rencontre avec un demandeur d’emploi chargé de piloter ce projet : c’est l’objectif du dispositif « Actions régionales pour le développement d’activités nouvelles » (Ardan)

Ca bouge sur le marché du coaching pro

Une façon très « pro » de souhaiter la bonne année !

Conscientes des confusions qui existent aujourd’hui sur le marché du coaching, les trois principales associations françaises de coaching professionnel que sont:

la Société Française de Coaching (SFC)
European Mentoring and Coaching Council (EMCC)
et International Coach Federation (ICF)

se sont réunies pour publier en Janvier 2013 une communication commune sur le métier de coach et les diverses certifications.

Pour plus d’informations, voir leur déclaration commune sur le site : pour y accéder, cliquez ici

Etre coachée : une expérience de transformation

J’ai rencontré cette jeune femme dans un contexte d’apprentissage et j’ai tout de suite senti que nous pourrions bien nous entendre. Quelque temps plus tard, quand elle m’a fait part de sa situation -accusée de harcelement vis à vis d’un collaborateur- et qu’elle ma demandé de l’accompagner, j’ai découvert une autre facette de ce qui est nommé « harcelement » dans les entreprises. Voici ce qu’elle dit de son coaching :

« Pour moi, être coachée c’est une expérience de transformation.

En juin dernier j’ai fait appel à Béatrice car je vivais une situation agressante et très perturbante dans mon milieu professionnel.
Mon désir était de savoir être et savoir faire dans de telles circonstances. Me tenir à ma place.
L’accueil de Béatrice et le cadre qu’elle a posé, a été déterminant pour ce travail. Je me suis sentie respectée dans ma souffrance et accompagnée pour clarifier le système dans lequel j’évoluais.
Le regard positif qu’elle a  porté sur moi m’a permis petit à petit de mieux  prendre en compte ce que je vivais. J’ai alors pu commencer à vivre certaines démarches, pour prendre soin de moi ; et aussi vis-à-vis de mon travail.
J’ai compris l’importance de préciser mes intentions. Lorsque je souhaitais poser des paroles ou des actions, j’ai appris à partir davantage de mon vécu, de mes besoins  et être attentive à ne pas porter atteinte à mon entourage professionnel : collègues, responsables.
Je ressors de ce travail, confirmée dans mes valeurs. Je vérifie que, quelles que soient les circonstances, je demeure intègre.
Mon souhait est de continuer à travailler  mon mode de communication,  en étant particulièrement attentive à ne pas « glisser » sous le mode du triangle dramatique.

J’ai ressentie la profondeur relationnelle de Béatrice comme le socle de notre travail. »

Elle envisage aujourd’hui son avenir professionnel sous un angle nouveau avec de nouvelles choses à construire.

L’enfer c’est les autres (Huis clos, J.P. Sartre)

M. est pilote de ligne dans une compagnie étrangère. Il souhaite améliorer les relations entre membres d’équipage car il estime qu’il en va de la sécurité des passagers.

« Arrivé dans une impasse inter relationnelle au sein d’une équipe réduite, j’ai cherché des solutions, notamment par l’intermédiaire du coaching. Je me suis tourné vers Alidade sur le conseil d’une amie. Lors d’une première entrevue, nous nous sommes mis d’accord sur un contrat de 6 séances.
L’objectif était clair : améliorer les interrelations dans le cadre professionnel, ménager les susceptibilités et faire preuve de plus de diplomatie.

Grâce à l’aide du coaching, j’ai pu rapidement prendre du recul sur les relations et les comportements au sein de ma petite équipe. J’ai appris à identifier mes besoins, à soigner la manière de les exprimer, et surtout ne pas pointer du doigt, car il est facile d’accuser l’autre de tous les mots. J’ai également appris à baser mes comportements sur mon ressenti et non plus sur des projections de ce que l’autre peut penser ou risque de faire. Je me suis rendu compte qu’il est nécessaire de se fixer des objectifs qui ne dépendent que de soi. Et j’ai rapidement constaté un changement dans l’attitude de mes collègues.
Les relations au travail, même si quelques divergences subsistent, sont désormais plus apaisées. Et la sécurité du vol s’en trouve accrue.

Je sais aujourd’hui bien faire la différence entre mes besoins et ma façon de les exprimer, et mes projections sur l’autre dans la relation interprofessionnelle. Je sens que j’ai progressé dans ma façon d’interagir, même s’il reste du chemin à faire. »

Accompagnement à la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises)

France Initiative

2010 et 2011, dispositif de formation et accompagnement des plateformes Initiative France à la mise en place de dispositifs RSE d’une part au sein de leurs plateformes, et d’autre part pour les entreprises/entrepreneurs que ces plateformes accompagnent (via le pret d’honneur, l’outil phare d’Initiative France, à l’époque France-Initiative)

Pour en savoir plus sur ce réseau national d’aide à la création d’entreprises :

cliquez ici pour découvrir le site d’Initiative France

Et après le coaching ?

J’aime avoir des nouvelles des personnes avec qui j’ai travaillé, que reste-t-il du travail réalisé ensemble au bout de quelques années ? qu’est-ce qui est durable dans le coaching ? Voilà la question que je me suis posée en allant questionner Isabelle.

Isabelle est mosaïste/carreleuse et passionnée à 100% par son métier, après avoir exercé différents métiers, à 50% par choix et à 50% par nécessité. Elle vit à Marseille, et a suivi un coaching de 20 heures étalées sur 9 mois alors qu’elle était au chômage et qu’elle venait de prendre un atelier pour exercer son métier et réaliser ses mosaïques.

Isabelle, dans quel état d’esprit avez vous commencé vos séances de coaching ?

–  » J’avais 40 ans, je me demandais ce que j’allais faire de ma vie professionnelle et si je pourrais vivre de ma mosaïque en n’étant pas une artiste. A 30 ans, j’avais eu une belle opportunité : réaliser la devanture de l’Espace Julien, après ce très beau chantier, j’ai eu peur de continuer. »

Dans ce travail avec votre coach, quel moment vous a le plus marqué ?

–  » La signature du contrat avec ma coach. Grâce à la notion de confidentialité de ce contrat, j’ai dit des choses que je n’aurais pas dites autrement. J’avais une vraie liberté de parole. »

Pour vous, quel est l’apport principal du coaching ?

–  » Il y a eu des séances difficiles, quand j’ai du définir mon identité par exemple. Les mots n’arrivaient pas à sortir. Mais cette séance m’a permis de faire sauter des barrages. Avant, je me sentais perdue dans un labyrinthe à plusieurs issues. Une fois ces freins personnels levés, j’ai pu me donner des échéances, prendre des décisions. J’ai passé mon permis de conduire et mon CAP carreleur ! Je me suis ensuite sentie légitime pour de vrais chantiers. Et j’accepte aujourd’hui mes compétences et incompétences, à l’époque je n’acceptais ni l’un ni l’autre ! »

Qu’en reste-t-il aujourd’hui, plusieurs années après ?

–  » J’y pense souvent, j’utilise d’ailleurs toujours, quand j’enseigne, certains outils appris à l’époque ! Le coaching m’a mis face à ma réalité, m’a permis de prendre des risques calculés. Il a aussi modifié mon rapport à l’argent : je n’hésite plus à investir pour développer mon activité. J’ose démarcher des marques de luxe en céramiques et carrelages. J’ai réalisé ma 1 ère exposition de mosaïques, j’ai des chantiers en permanence, j’enseigne mon métier à des adultes et des enfants… et je produis dans mon atelier. Aujourd’hui, j’ai confiance en moi, j’accepte de prendre des risques et de me mettre en danger. Je me sens heureuse de travailler. Et le coaching m’aide aussi pour la gestion des crises.

Je me repose les questions : Où est ma place ? Quelle est ma responsabilité dans la relation avec les autres ? J’assume les conséquences de mes choix dans la sérénité. Avant je subissais un choix intellectuel. Aujourd’hui les deux sont harmonisés, la donne a changé et c’est moi qui ai la main ! »

Votre conclusion ?

– « 45 ans et même pas peur ! »

Isabelle a reçu le Prix du Conseil Régional de la meilleure formation au féminin. Interview réalisée en juin 2010.

Voir aussi son témoignage de 2006 en cliquant ici !

Dispositif ANNC – CNAM Centre National pour l’Entreprenariat

Béatrice MELIN participe au dispositif Activités Nouvelles / Nouvelles Compétences – ANNC – coordonné par le CNAM et le Centre National de l’Entreprenariat en PACA.

Ce dispositif a pour vocation la formation et la ré-insertion professionnelle de cadres. Elle y enseigne le Management de Proximité sur deux jours espacés d’environ 1 mois afin que les stagiaires puissent mettre en oeuvre dans leurs entreprises les apprentissages du premier jour et renforcer les changements comportementaux le deuxième jour. C’est aussi et surtout un espace d’échanges et de partage de pratiques.

Voici quelques témoignages d’auditeurs :

« Bonne interactivité, explications claires »
« Très instructif. Douceur, patience te positivisme du formateur ne font que renforcer l’intéret de ce cours.. »
« Formateur dynamique, tonique, à recommander ! »
« Excellente implication, pédagogie, beaucoup de clés et de retours d’expérience. Bravo !