Toulouse le 28 septembre 2017

Une nouvelle journée sur le thème « L’art de la métaphore dans l’accompagnement des personnes et des équipes » est programmée pour le 28 septembre à Tournefeuille (environs de Toulouse).

Pour tous les détails et pour vous inscrire car il reste quelques places, cliquez ici !

Cette journée s’adresse aux coachs, managers, formateurs, consultants, thérapeutes, et tous professionnels de l’accompagnement.

Nous vous accueillons à partir de 8h30 pour un démarrage à 9h, acheter du cialis en ligne déjeuner à la fortune du pot, fin de nos échanges à 17h30.

La pédagogie est résolument interactive, basée sur la croyance qu’on apprend de ses expériences, mais qu’on apprend encore plus en prenant le temps de réfléchir et de revenir sur ses expériences. Expérientielle avant tout, un zeste d’apports théoriques issus des partages, faire une pause le temps d’une journée pour approfondir un outil puissant, c’est une journée où vous pourrez aussi découvrir les cartes Points of You en français et les acheter si vous le souhaitez.

 

Le jeu de cartes Points of You™ : 65 cartes, un tapis de jeu et un livret pour vous aider à accompagner votre interlocuteur

 

 

Yoga pour les enfants, mieux que les sirops calmants

J’ai assisté ce matin -Dimanche à deux cours différents de yoga pour les enfants.

Le plus jeune https://www.acheterviagrafr24.com/viagra-pharmacie/ a 5 ans, et le plus âgé

14. Certains font des concours et ont obtenu des prix, les Hassanas qu’ils pratiquent sont déjà bien compliquées. Je suis impressionnée de voir comment ils restent assis, les yeux fermés, en silence un long moment -plusieurs minutes- dans la posture du lotus, comment ils se mettent dans des postures de détente et de relaxation facilement.

L’un des cours se déroule au Volontariat de 7h à 8h -pas mal tôt pour des enfants un dimanche matin non ?-, l’autre, de 9h à 10h dans un centre d’activités pour les enfants : yoga, musique, dessin, danse

J’ai été impressionnée…

IMG_0306 IMG_0301 IMG_0297 IMG_0305 IMG_0295 IMG_0288 IMG_0287 IMG_0291

Yoga et méditation

Voici une vidéo pour comprendre les bienfaits de la méditation.
Grace aux neurosciences -au passage, merci à Matthieu Ricard ( Qui est Matthieu Ricard ? ) et tant d’autres qui ont facilité la recherche médicale à propos de la méditation-

nous savons maintenant que la méditation a un impact positif sur les cellules et le fonctionnement de notre cerveau. Voici un point de vue « scientifique », en anglais so sorry

et si vous êtes convaincus, voici une autre vidéo pour vous y mettre, chacun son style, son rythme…

au début, como utilizar el viagra c’est plutôt difficile de s’y mettre seul(e). Une vidéo ou un cd

peuvent aider.
J’ai commencé il y a plusieurs années avec un tout petit texte dit par Bernard Giraudeau (Revoir qui était ce très chouette personnage Bernard_Giraudeau) et ça m’a aidé à pratiquer régulièrement en me concentrant sur ma respiration et en laissant passer les idées comme des nuages.

Me former à la Sophrologie à l’université de la Timone à Marseille en 2011 m’a également permis d’aller plus loin, la sophrologie étant une adaptation et un mixe de différentes techniques de respiration, visualisation, exercices corporels ET méditation (la Sophrologie selon wikipedia).
Mais ce n’est que depuis cette année que la pratique quotidienne devient une habitude plus simple, presque (!) aussi simple que de se laver les dents matin et soir. Et je me sens encore souvent comme une enfant car quel enfant n’a pas zappé l’étape si barbante en apparence de se laver les dents en se levant le matin ?

Le YOGA
le yoga c’est vraiment un truc dingue. Je n’en n’avais aucune buy levitra 5mg bayer conscience en France, malgré ma pratique régulière de la sophrologie.
Imaginez-vous un axe assez long qui va de « simples exercices

de gymnastique et d’étirements » à une extrémité, à « haute pratique spirituelle et source d’illumination » à l’autre extrémité. Voilà comment je décris le yoga.

YOGA 1

Cours de Yoga à Pondichéry, elles sont deux, l’une montre la posture et l’autre explique, elles ont 23 ans, elles sont géniales !

Sur cet axe-là,

chacun peut se situer où il en a envie, et pratiquer, là où il en est. C’est un truc formidable, je ne connais aucune autre discipline équivalente (ah oui il y a aussi le golf, c’est un autre article :).

Dans les cours de Yoga auxquels je participe quotidiennement https://www.acheterviagrafr24.com/viagra-generique-prix-avis/ ici à Pondichéry, tous les niveaux sont mélangés, il y a surtout des indiens, et sans doute qu’il existe des cours réservés à ceux qui en font depuis très longtemps et qui en ont une grande maîtrise, mais je n’ai pas encore essayé !

A suivre !

Thiruvannamalai – Tamil Nadu – Sud de l’Inde, haut lieu de pélérinage

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Devant le temple

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ashram de Sri Ramana Maharshi

Pour en savoir plus sur l’Ashram très connue de

Sri Ramana (le guru des Beatles parait-il..)

http://www.sriramanamaharshi.org/

Nous y sommes allés une première fois en prenant notre temps, puis sommes retournés le lendemain en prenant encore plus notre temps. Un lieu pour se promener, méditer, rencontrer

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Jus de canne à sucre

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ganesh

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dévotion…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dévotions

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et ça dure comme ça toute la nuit de pleine lune, le pèlerinage fait 14 km en tout,

pieds nus of course

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dancing Shiva

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Celui-là, je me souviens plus qui c’est … ?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et voilà, les jugements, faut faire avec…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Avec Abi, notre guide pour visiter Thiruvannamalai

Pondichéry – sud de l’Inde

Quelques photos prises par Fred à Pondichéry en mars 2015

Premier voyage en Inde, je m’y sens tout de suite chez moi (enfin dans le sud…) et je sais que j’y reviendrais autrement qu’en « touriste ». Ce premier voyage est un repérage : me laisser aspirer par

ce qui m’attend et que je ne connais pas encore

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

resto une nouvelle copine

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nouvelle tenue ne pas montrer trop ses jambes

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Jolies filles sur le front de mer

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Livraison de marchandises

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pondi moderne, c’est assez rare ici

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Éléphant sacré

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Souvenir de vacances…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mais qu’est-ce qu’ils mangent ??

Arrivée en Inde, premières impressions

Je suis arrivée en Inde, à l’aéroport de Chennai, le 18 février 2015

l’inde du sud n’est pas l’inde parait-il ?
Certains qui en ont « bavé » dans les grandes villes du Nord le disent…
peu importe, j’aime l’inde du sud je suis arrivée ce matin à Chennai (ex Madras, beaucoup plus poétique et évocateur des temps révolus non ?) il faisait nuit, 5h du mat, aéroport vide et vieilles odeurs d’Asie mélangées à une clim trop forte, juste un fonctionnaire endormi et pas souriant le taxi pas là

j’avais pris la précaution d’imprimer le nro de tél que m’avait donné la jeune femme de la guest house SHARNGA (prononcer charnanga, avec le « an » très léger) un autre gars se précipite pour me tirer la valise toujours pas de taxi il me demande si j’ai un nro de tél, je sors mon papier avant que j’ai le temps de dire quoi que ce soit, il appelle le chauffeur de taxi qui dormait dans sa voiture, le brave, je le comprends car pour être à 5h du mat à l’aéroport de Chennai, il a du partir de chez lui vers 2h
normal qu’il dorme bref nous attendons un moment..

le jour se lève un peu, à peine, c’est brumeux, tout pollué, l’animation monte progressivement un autre vol arrive derrière et d’autres personnes sortent

j’adore les retrouvailles, ça me fait monter les larmes à chaque fois, je n’y échappe jamais.

Et je vois ça dans tous les pays, c’est universel le bonheur de retrouver ceux qu’on aime et qui nous ont manqué, à mettre dans la liste des émotions universelles..c’est dingue comme ça m’émeut

un type s’est démarqué dans le genre retrouvailles, la quarantaine plutôt rondouillard et pas bcp de cheveux, il arrive plutôt bien habillé, juste une petite valise, et un autre très jeune se précipite et le salue avec un respect marqué. j’ai eu le sentiment que c’était un homme d’affaires riche et que le jeune était son employé, tout dévoué d’être au service direct du boss. j’ai l’impression que la hiérarchie ça compte ici

3h de route, l’Inde/l’Asie à l’état brut, klaxons, vaches au milieu de la route même en ville, brume, gros camions très polluants à toute allure, vélos, tuk tuk, scooter et motos des deux côtés de la route, et les voitures se croisent n’importe comment et n’importe où, sans ralentir
quelques frayeurs que je connais déjà, j’ai conduit en Malaisie et en Thaïlande, bon c’est beaucoup plus bruyant ici, c’est le klaxon permanent
pour résumer ils ont une main sur le klaxon et l’autre sur le téléphone

les sonneries de téléphone sont géniales : tout Bollywood dans une sonnerie de quelques secondes, j’adore
j’ai loué tout de suite un vélo (40 rp par jour – chambre dans une jolie guest house, 2 300rp par jour ça comprend le petit déj et le dîner)

et je suis allée faire ma première exploration d’Auroville, j’étais impatiente, c’est Auroville qui a déclenché ma décision de venir en Inde plutôt que dans un autre pays d’Asie : visitor’s center, town hall pour charger ma carte d’aurovillienne temporaire, matrimandir view point, solar kitchen et sa terrasse

je suis même allée jusqu’au village à 4 km, et là ça commence à tirer sérieux sur les muscles avec ce vieux vélo un peu trop bas pour moi. Je voulais acheter une carte sim indienne, c’est toute une aventure, il faut le passeport, le visa des photocopies et une photo d’identité après avoir fait tout ça, l’info tombe : pas possible d’acheter une carte sim, il faut au moins rester 3 mois….

ok, je vais m’en passer, ça me fera une cure de désintox du portable, certains payent très cher pour ce type de retraite..

le temps est parfait, la température est parfaite, les chemins sont en terre battue comme au Maroc je vais aller me rafraîchir dans la toute petite piscinette de la guest house avant de me mettre sur skype pour une séance de coaching avec un client qui est quelque part dans le monde…

pour info : 10€ = 70 rp
plus de détails sur le fonctionnement de la gouvernance d’Auroville dans un autre post

Pourquoi un blog perso sur un site pro ?

2015 est pour moi une année spéciale : une année de nomadisme. Depuis plus d’un an, je trie mes affaires, je fais des cartons, je donne, je prépare ce départ, je compte, je rêve, je m’organise. Ce rêve est possible grâce à mon métier qui me permet de travailler intensément pendant plusieurs semaines puis plus légèrement pendant les semaines suivantes. Et pendant les périodes plus légères, je veux contribuer bénévolement à quelque chose. Quoi ? je ne sais pas encore très bien, je suis confiante ça viendra sur le chemin, avec les rencontres.

J’ai pris conscience récemment que cette année de break est pour moi une forme de quête personnelle à trois niveaux :

au niveau thérapeutique – revivre encore et encore le syndrome de l’abandon, j’y reviendrais

au niveau politique et social – contribuer à quelque chose d’utile pour un monde meilleur, voir comment les humains sont pareils et différents dans des contrées lointaines

au niveau spirituel – je cherche où et comment s’exerce le tout plus grand, et comment vivre une forme de spiritualité au quotidien

Dans cette partie « perso » je parlerais de façon plus intime de mes rencontres et de l’avancée de cette quête à étages. C’est aussi une façon de rester en lien plus intimement avec ceux que j’aime et qui me sont précieux, de partager ce que je vis.

Plusieurs personnes m’ont posé la question : « Tu vas faire un blog pour nous donner des nouvelles ? » et l’idée a ainsi germé.