Arrivée en Inde, premières impressions

Je suis arrivée en Inde, à l’aéroport de Chennai, le 18 février 2015

l’inde du sud n’est pas l’inde parait-il ?
Certains qui en ont « bavé » dans les grandes villes du Nord le disent…
peu importe, j’aime l’inde du sud je suis arrivée ce matin à Chennai (ex Madras, beaucoup plus poétique et évocateur des temps révolus non ?) il faisait nuit, 5h du mat, aéroport vide et vieilles odeurs d’Asie mélangées à une clim trop forte, juste un fonctionnaire endormi et pas souriant le taxi pas là

j’avais pris la précaution d’imprimer le nro de tél que m’avait donné la jeune femme de la guest house SHARNGA (prononcer charnanga, avec le « an » très léger) un autre gars se précipite pour me tirer la valise toujours pas de taxi il me demande si j’ai un nro de tél, je sors mon papier avant que j’ai le temps de dire quoi que ce soit, il appelle le chauffeur de taxi qui dormait dans sa voiture, le brave, je le comprends car pour être à 5h du mat à l’aéroport de Chennai, il a du partir de chez lui vers 2h
normal qu’il dorme bref nous attendons un moment..

le jour se lève un peu, à peine, c’est brumeux, tout pollué, l’animation monte progressivement un autre vol arrive derrière et d’autres personnes sortent

j’adore les retrouvailles, ça me fait monter les larmes à chaque fois, je n’y échappe jamais.

Et je vois ça dans tous les pays, c’est universel le bonheur de retrouver ceux qu’on aime et qui nous ont manqué, à mettre dans la liste des émotions universelles..c’est dingue comme ça m’émeut

un type s’est démarqué dans le genre retrouvailles, la quarantaine plutôt rondouillard et pas bcp de cheveux, il arrive plutôt bien habillé, juste une petite valise, et un autre très jeune se précipite et le salue avec un respect marqué. j’ai eu le sentiment que c’était un homme d’affaires riche et que le jeune était son employé, tout dévoué d’être au service direct du boss. j’ai l’impression que la hiérarchie ça compte ici

3h de route, l’Inde/l’Asie à l’état brut, klaxons, vaches au milieu de la route même en ville, brume, gros camions très polluants à toute allure, vélos, tuk tuk, scooter et motos des deux côtés de la route, et les voitures se croisent n’importe comment et n’importe où, sans ralentir
quelques frayeurs que je connais déjà, j’ai conduit en Malaisie et en Thaïlande, bon c’est beaucoup plus bruyant ici, c’est le klaxon permanent
pour résumer ils ont une main sur le klaxon et l’autre sur le téléphone

les sonneries de téléphone sont géniales : tout Bollywood dans une sonnerie de quelques secondes, j’adore
j’ai loué tout de suite un vélo (40 rp par jour – chambre dans une jolie guest house, 2 300rp par jour ça comprend le petit déj et le dîner)

et je suis allée faire ma première exploration d’Auroville, j’étais impatiente, c’est Auroville qui a déclenché ma décision de venir en Inde plutôt que dans un autre pays d’Asie : visitor’s center, town hall pour charger ma carte d’aurovillienne temporaire, matrimandir view point, solar kitchen et sa terrasse

je suis même allée jusqu’au village à 4 km, et là ça commence à tirer sérieux sur les muscles avec ce vieux vélo un peu trop bas pour moi. Je voulais acheter une carte sim indienne, c’est toute une aventure, il faut le passeport, le visa des photocopies et une photo d’identité après avoir fait tout ça, l’info tombe : pas possible d’acheter une carte sim, il faut au moins rester 3 mois….

ok, je vais m’en passer, ça me fera une cure de désintox du portable, certains payent très cher pour ce type de retraite..

le temps est parfait, la température est parfaite, les chemins sont en terre battue comme au Maroc je vais aller me rafraîchir dans la toute petite piscinette de la guest house avant de me mettre sur skype pour une séance de coaching avec un client qui est quelque part dans le monde…

pour info : 10€ = 70 rp
plus de détails sur le fonctionnement de la gouvernance d’Auroville dans un autre post

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*