60 ans, la maturité

Quelques nouvelles de ce début d’année 2018 qui s’annonce prometteuse !

Première bonne nouvelle : j’ai décroché début janvier ma certification Master Certified Coach, ou MCC. Vraiment heureuse d’être allée si loin sur ce long chemin de  la professionnalisation de mon métier de coach, et ce n’est pas terminé ! Avoir la certification MCC est une garantie que le coach a accumulé au moins 2 500 heures de pratique, plus de 200 heures de formation et peut le prouver.

Les coachs comptent en heures de vol, comme les pilotes d’avion, j’en suis à plus de 3000.

Deuxième bonne nouvelle : je viens d’atteindre 60 ans et me sens plus épanouie encore qu’à 20 ou 40 ! Je me sens de plus en plus alignée et mature. J’exerce un métier qui me passionne et me donne beaucoup de satisfactions.

Surtout, last but not least, j’ai la chance d’avoir des clients fidèles avec qui j’ai un immense plaisir à travailler.

Ma vision pour les 5 ans à venir est de continuer à exercer mon métier de coach pour accompagner le mieux possible mes clients dans leurs transitions et changement de culture, tout en leur permettant de rester complètement libres et responsables de leurs choix. Coach, pas consultant !

Réfléchir, se questionner, remettre en questions des certitudes, pratiquer chaque jour.

Avec la maturité arrive aussi pour moi l’envie de la transmission : transmettre mes compétences et ma vision du métier, inviter à une forme de sagesse, initier des prises de conscience puis accompagner et soutenir des actions qui feront la différence, pour la personne et plus largement. Cette transmission se fait de plusieurs manières :

  • En m’appuyant sur une structure déjà existante : j’ai rejoint cette année l’équipe pédagogique d’Activision Coaching, une école de formation au coaching professionnel accréditée par l’ICF (International Coach Federation) qui ouvre les 19, 20 et 21 février un cursus dans le sud de la France.
  • En développant ce que je fais déjà, mais en le faisant mieux savoir : mentoring et supervision pour les coachs, formation en ligne sur l’art de la métaphore dans l’accompagnement

Dans les projets qui me tiennent à cœur, il y a aussi un beau challenge que j’ai déjà partagé dans une précédente info-lettre, il s’agit de One Step Beyond, en association avec Séverine Dalloz.

Nous organisons des voyages et séjours qui offrent des espaces de développement personnel accessibles à toutes et tous, quel que soit l’age, le niveau d’expérience ou le métier, en combinant yoga et coaching. Ces deux techniques nous passionnent et nous avons décidé, Séverine et moi, de développer l’expertise de les associer pour faciliter le travail à chaque niveau, tête, cœur, corps, émotions, énergie…

Après le weekend très réussi du 11 novembre dernier sur le thème « Apprivoiser ses émotions », deux nouveaux weekends sont dans les tuyaux :

Le principe de One Step Beyond est validé, et en même temps, il évoluera sans doute, comme tout système entrepreneurial.

Combiner détente et découverte, de soi, des autres et d’une région, initier ou approfondir une démarche de développement personnel lors d’un séjour dans le sud, engager un travail personnel à plusieurs niveaux et rendre les changements durables, les premiers témoignages nous font chaud au cœur, nous vous les partageons sur la page d’accueil du site. Et pour transformer cet essai en succès, nous avons décidé de nous appuyer sur un incubateur, et aussi de nous faire coacher ensemble, à suivre !

Un autre projet qui me tient très à cœur est dans les tuyaux pour le printemps 2018 et concerne le codéveloppement professionnel. En octobre dernier, dans le cadre du colloque de l’AQCP (Association Québécoise du Codéveloppement Professionnel) j’ai eu la chance d’être invitée à Montréal pour animer un atelier avec mes pairs et amis sur le thème Allo Codev, la distance qui rapproche ! Je crois aujourd’hui dans la puissance du travail à distance, nous n’avons pas besoin d’être tous dans la même pièce pour interagir au niveau du cœur, avec authenticité et plaisir. Le codéveloppement à distance -sur une plateforme Internet- est encore très timide en France, alors qu’il a déjà fait ses preuves depuis plusieurs années au Québec.

Allez, juste un tout petit peu de patience pour que le concept traverse l’océan Atlantique. Mais chut…. c’est encore confidentiel 😉

Pour en savoir plus sur Allo Codev, cliquez ici pour découvrir l’article

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*